• Panorama Antsirabe et sa région
  • Panorama Antsirabe et sa région
  • Panorama Antsirabe et sa région
  • Panorama Antsirabe et sa région
  • Panorama Antsirabe et sa région
  • Panorama Antsirabe et sa région
  • Panorama Antsirabe et sa région

Fitampoha

Le Bain des Reliques


La Princesse Georgette Kamamy
"Selon la coutume, le « fitampoha » était célébré annuellement, mais l’Administration coloniale n’a autorisé sa célébration que tous les dix ans, à partir de 1908. Actuellement, l’évènement se célèbre tous les cinq ans, quoique le dernier ait eu lieu en 2008.

« Ce lieu où aura lieu la cérémonie est un banc de sable blanc à 10 km environ de Belo sur le bord du Fleuve Tsiribihina. L’accès qui relie Belo à Ampasy est un sentier piétonnier qui nécessite une réhabilitation avant chaque cérémonie.

Un petit village précaire est érigé à Ampasy, des cases en matsia sont construites pour loger les participants pendant une semaine. De même pour le « Alodahy », lieu sacré de réunion.

C’est à Ampasy que la population va vivre pendant la semaine, à part les jours interdis, lundi et mercredi et s’adonnera à des chants, danses, musique, transe et jeux divers », explique le responsable. Le vendredi est le jour fort pour la cérémonie.

La cérémonie commence toujours le jeudi soir par l’immolation d’un zébu monté sur un cadre en bois (takitaky) devant le Zomba où sont déposées les reliques, suivi le soir par une sorte de veillée « le tsioky motro ». « Le lendemain, vendredi 12 août, il y aura la sortie des reliques et le départ vers « Ampasy ».

Une grande colonne quittera le palais royal « Zomba » dirigée par « Le Gardien du sanctuaire ». La Princesse Georgette Kamamy ouvrira la marche, suivie par « les porteurs de sagaie (Mpinday lefo) », « les Mpibaby (Les Porteurs des Dady) » et « les Mpinday basy (Les Porteurs de fusils) ». Ils sont suivis par le peuple Sakalava du Menabe jusqu’à un îlot non habité où « le Rivotse », une tente en tissu blanc a été installée à l’Est du camp pour déposer les reliques jusqu’à la fin de la cérémonie le vendredi 19 août. Tous les cinq ans.

La cérémonie du Fitampoha
Le « fitampoha » est une étape du « Fanompoana » des ancêtres royaux, c’est-à-dire une partie des honneurs, des marques de respect, des rites et des servitudes qui leur sont dus.

« Tampoka » veut dire bain quand on se réfère au roi. Périodiquement, il faut préserver les reliques de l’usure du temps qui risquent d’en affadir les vertus.

La tradition Sakalava célèbre le bain des reliques des anciens rois du Menabe en les trempant dans le fleuve de la Tsiribihy. Dans une ambiance festive qui dure une semaine, divers rituels sont accomplis. Dans la croyance, il s’agit d’attirer la bénédiction du « Zanahary » par l’intermédiaire des ancêtres royaux, sources de joie et de prospérité."

Mahetsaka
Midi Madasikara
6 Aout 2016


Retour page culture